Elevage de chèvres à Dagana

Quelle chèvre choisir d’élever dans son pré ?

Pas simple de choisir une race de chèvre pour l’élever sur son terrain. Il en existe en effet pas loin de 200 races. Parmi elles, la chèvre naine est sans doute celle la plus facile à élever et la plus résistante. Les Naines du Nigéria, les Chèvres Pygmées ou encore les Chèvres Kinder sont les races de chèvres naines qui sont les meilleures chèvres domestiques. Si vous possédez un terrain escarpé, vous pouvez opter pour une chèvre alpine ou si votre enclos est plutôt humide, la chèvre poitevine sera idéale.

Suivant vos motivations pour élever une chèvre, vous pouvez choisir entre une race de chèvre laitière (Alpine, Lamancha, Nubienne, Oberhasli, Saanen et Sable et Toggenbourg), de chèvre bouchère (Boer, Kiko, Spanish, Savannah, Texmaster, Genemaster et Moneymaker) ou angora pour leur laine (Angora, Cachemire, Pygora et Nigora).

Si vous souhaitez élever seulement un petit nombre de chèvres chez vous, Il est plutôt conseillé de choisir des femelles. Les boucs se montrent en effet plus souvent agressifs et ils dégagent une forte odeur, de plus en plus forte au fur et à mesure qu’ils vieillissent.

L’habitat de la chèvre

Élever une chèvre sur votre terrain impose de disposer d’un enclos fermé pour l’accueillir. Veillez tout particulièrement à installer une clôture bien solide d’au minimum 1,30 mètre de hauteur car les chèvres sont connues pour leur talent d’évasion. Elles peuvent sauter et grimper aux arbres ! Pour rester en bonne santé, une chèvre doit pouvoir bénéficier d’un terrain assez vaste pour se nourrir, vaquer à ses occupations et faire de l’exercice. Une surface de 200 m² est idéale pour une seule chèvre. Il faut compter ensuite 100 m² de terrain supplémentaire par animal qui arrive en plus. Il est également conseillé de prévoir un abri à sa chèvre pour qu’elle se protège du vent et de la pluie et qu’elle s’y repose. On y disposera de la litière adaptée composée de copeaux de bois, de paille ou de foin. Cette litière doit être régulièrement changée lorsque les excréments l’ont grandement salie.

Une chèvre ne peut pas vivre seule. Elle doit être élevée au milieu d’autres congénères ou en compagnie de brebis, d’ânes, de chevaux ou d’oies par exemple.

No backers yet!
No new updates

$0
raised of $3,000

9
days to go

This project will only be funded if at least $3,000 is raised by 30 April 2019
Project sponsor
admin2701

Support this project